Comment donner plus d’autonomie à nos enfants, surtout lorsque l’on télé-travaille à la maison ?

Le gouvernement invite fortement les entreprises à poursuivre le télétravail au delà du 11 mai. C’est une bonne idée, en effet ! Mais comment faire pour que cela se passe bien lorsque les enfants sont encore à la maison ?

Je vous propose mon petit retour d’expérience qui pourra vous donner des idées. Il concerne l’usage d’un outil agile pour le travail scolaire de mon enfant, qui s’était retrouvé tout d’un coup dépassé par le travail accumulé. On l’appellera François.

En entreprise, le tableau Kanban est outil tout simple et super efficace car au-delà de donner plus de visibilité et d’autonomie aux équipes, il a la vertu incontestée de soulager le sentiment de surcharge de travail

Ainsi, lorsque j’ai vu mon fils, François, 11 ans, submergé par le travail et perdu dans les méandres des plateformes ENT et Pronote de l’Education National, j’ai eu l’idée de lui installer un petit tableau personnel Kanban. J’avais auparavant déjà épuisé toutes les techniques d’injonction pour le remettre au travail et utilisé tous les mots de réconfort pour tenter de le rassurer. Sans succès.

Pour l’installation du tableau, j’ai tout simplement utilisé comme support les vitres de la véranda, puisqu’il s’agissait de son lieu de travail habituel. J’y ai ensuite collé quelques post-its en distinguant un espace pour les travaux urgents et moins urgents à faire, un autre espace réservé aux travaux en cours et encore un autre pour tous les travaux achevés.

Nous avons ensuite échangé tous les deux, quelques instants autour de ce tableau. On a identifié ensemble les travaux qui seraient rapides à faire, mais pas forcément urgents. On a remarqué alors qu’ils avaient, malgré tout, l’avantage de le délester à très court terme et de soulager son esprit si ils étaient faits immédiatement. En plus, ces travaux, une fois finis, lui permettraient d’être content de lui et de lui donner envie de recommencer. On s’est ensuite mis d’accord sur le fait qu’il enchaînerait immédiatement après sur les plus gros travaux urgents qui méritaient toute son attention.

Fort de cette nouvelle visibilité que n’offre pas la plateforme ENT, François a pu se remettre au travail, beaucoup plus entrain et enthousiaste qu’il ne l’était auparavant.

Quelle fierté a été la sienne, lorsqu’il a déplacé lui-même ses premiers post-its vers la colonne “en cours” à la colonne “Terminé” ! Et plus tard lorsqu’il a choisi, de façon décidée, un “post-it travail à faire” et l’a déplacé vers la colonne “en cours” !

Au fil de l’eau et avec la reprise de l’école, il me sollicite encore régulièrement sur ce tableau Kanban. Il me demande de l’aider pour alimenter la colonne à faire et a même rajouté une colonne “rendu” .

“maman, je viens de finir mes maths et mon français, je viens de les déplacer dans la colonne “Fait”. Peux tu les déposer pour moi sur la plateforme ENT, et après pense à déplacer les post-its vers “Rendu” !”

;-). Autonomie et sérénité gagnées sur le travail scolaire avec quelques post its, un peu d’attention et beaucoup d’amour !

Ce n’est-il pas ce que nous avons tous besoin dans notre travail au quotidien ?

One thought on “Comment donner plus d’autonomie à nos enfants, surtout lorsque l’on télé-travaille à la maison ?

  1. Quelle bonne idée ! Nous experimentons un système similaire à la maison. Mes ados ont pris beaucoup de soin pour créer l’avatar qui personnaliserait les fiches détaillant les tâches à accomplir. Implication, esthetisme, personnalisation des process en fonction des utilisateurs, on est en plein design thinking… à la maison !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *